Depuis décembre pour Margaret Agassis et janvier pour Jacques Wenger, nous avons la chance d’accueillir 2 nouveaux ministres en remplacement de Laurence Reymond-Bolomey.

Pour vous ils se présentent aujourd’hui.

Margaret Agassis

Fille puis épouse d’agriculteur à Bavois, dans la plaine de l’Orbe, je suis devenue maman de 3 enfants, 2 garçons et 1 fille, au fil du temps, grand-maman de 8 petits-enfants de 2 à 18 ans. En juin, nous accueillerons le ou la neuvième.

 

En 2006, après ma formation tardive pour devenir diacre, j’ai vécu avec joie mon ministère à mi-temps dans la paroisse de La Sarraz pendant 11 ans. A 60 ans, pour être disponible auprès de mes petits-enfants, j’ai choisi de diminuer mon temps de travail à 20 %.

 

J’ai été placée dans la paroisse du Plateau du Jorat pour 1 année. Et là-haut, j’ai beaucoup apprécié travailler avec Jacques Wenger que je retrouve à nouveau pour quelques mois dans votre paroisse.

 

Après la paroisse du Plateau du Jorat, j’ai été 2 mois dans celle du Talent, puis, 1 année dans celle de Cossonay-Grancy. A ce jour, j’ai la joie de vivre mon ministère avec vous, ici à Penthalaz-Penthaz-Daillens.

 

Jacques Wenger

Fils d’ouvriers horlogers loclois j’ai obtenu tout d’abord un CFC d’horticulteur avant de commencer ma formation diaconale dans l’Union synodale Berne Jura (Delémont).

 

Mon arrivée dans l’EERV date de 1991 dans  la paroisse du Col des Mosses que j’ai dirigée jusqu’en 2000. Activité doublée par un mi-temps d’aumônerie dans les cliniques de Leysin et des Diablerets. Avec le CP des Mosses nous avions créé une « maison d’accueil pour jeunes adultes en difficulté. Elle était mon lieu de vie. Cette entité, ainsi que la paroisse, ont disparu  dans le cadre d’Eglise Avenir.

 

2000 a vu mon arrivée dans le Nord vaudois ou j’ai occupé deux 50%.

Yverdon-les-Bains comme aumônier de rue avec la création de la Roulotte (permanence nocture dans un camping-car). J’ai occupé cette fonction jusqu’en 2016.

L’autre mi-temps a été vécu successivement dans la paroisse de Montagny-Champvent puis, depuis 2006, celle d’Yverdon-Fontenay-Les Cygnes.

J’ai fait partie pendant deux législatures du Conseil régional ou je remplissais le rôle de ministre Infocom.

 

En 2018 J’ai pris ma retraite anticipée à 63 ans non sans avoir, de 2016 à 2018, voulu être remplaçant pour retrouver la vie paroissiale sans contraintes… cela a été le cas avec deux mi-temps au Balcon du Jura et au Plateau du Jorat.

 

Je suis heureux de me retrouver parmi vous dans cette paroisse semi-rurale et ‘y retrouver Margaret Agassis ainsi que Catherine Novet (alors candidate) et Samuel Ramuz (membre) côtoyés dans le cadre de la commission de consécration.